ACTUS
CONTACT
PRESSE
PHOTO JOURNAL
 
 
Tarek El Haik on Le Chant des Sirènes, mars 2013

Le Chant des Sirènes engage un processus poétique d'actualisation avec l'ensemble de ses
complexités. La Méditerranée - une entité territoriale limitée et ouverte à travers les frontières
réelles, et divisée en cultures nationales discrètes, est animée en un mouvement perpétuel
de déterritorialisation et de reterritorialisation qui la rend instable. Cette instabilité produit
des fragments, des figures érotiques et des géométries qui hantent la surface de l'écran, la mer,
le mouvement des vagues qui se lient et s'écoulent sans cesse. L'agitation et la méditation.
L'actuel et le Virtuel. Le virtuel comme excès, comme un excès érotique. L'érotisme comme
le "réel" avenir d'une illusion, l'illusion étant la Méditerranée comme une entité géopolitique
ou géo-culturelle. Onirique, cette animation invite à un acte psychanalytique qui s'appuie sur
différentes politiques de l'inconscient. Une psychanalyse collective.

Tarek El Haik, mars 2013.